Fit and Peach

05 novembre 2014

Une détox, ça vous tente ? En partenariat avec le Paris Detox Club.

Bonjour les Peachounets et les Peachounettes !

NB: cet article publié le 5 novembre a été modifié: la détox dont il est question plus bas aura finalement lieu le 9 janvier. Les promotions annoncées restent valables.

Je ne sais pas pour vous, mais moi, j'ai parfois du mal à me tenir à mes bonnes résolutions alimentaires : Pour un peu que les tourments de la vie quotidienne reprennent le dessus, que je traverse une période de stress, que je sois fatiguée... je laisse mes bonnes résolutions au placard.

À moi la junk food, les snacks sans appétit réel, la surconsommation de nourriture industrielle !

Bref, avant que j'arrive à dire stop, je me retrouve avec des kilos en trop, boudinée dans mes vêtements (pire encore, il y a certains pantalons qui refusent de se fermer :(( ). Pire que ça, je me sens vidée, avec encore moins d'énergie qu'avant le craquage, le teint terne, les boutons d'acné qui reviennent (Bouhouhou!), et le moral à 0. 

Il devient alors urgent d'agir. Dans ce cas, l'idéal pour reprendre du bon pied, c'est une petite détox. 

Veggie heart with text

J'en ai déjà fait de manière très ponctuelle (voir par ici: clic ! ou par là : clac !) mais cette année, j'avais envie de quelque chose de plus en profondeur, mais aussi de plus green, de plus séduisant. Mais quand je suis seule (même si j'ai toujours le soutien de mes Peachounes préférées), ce n'est pas évident.

C'est pourquoi j'ai découvert avec grand intérêt la détox proposée par Rochelle Chimenes dans le Paris Detox Club. Avec son accent américain craquant qui me fait sentir comme une star hollywoodienne, elle a su trouver les mots pour me convaincre de faire une détox de trois semaines. 

Rochelle a eu la gentillesse de répondre à toutes mes questions sur ce programme qui se veut anti-régime.

Ça tombe bien: moi, les régimes, j'ai dit que j'arrêtais. Je n'en ferai plus. Point. Ras-le-bol de l'effet yo-yo qui m'a fait prendre du poids pendant des années, des compulsions alimentaires nées avec l'interdiction de tel ou tel aliment, de compter de manière névrotique des calories ou des points plutôt que d'écouter ma faim et de faire la paix avec mon corps. 

Sur tout cela, nous sommes tombées d'accord ! 

D'ailleurs, Peachounets et Peachounettes, lisez bien l'interview jusqu'au bout :
si la détox vous tente, Rochelle a une proposition alléchante à vous faire !

RochelleChimenes

Rochelle Chimenes, crédit photographique Paris Detox Club

Bonjour Rochelle, merci de nous faire découvrir un peu plus votre programme. Mais tout d'abord, qui êtes-vous ?

Bonjour Marie-Alix. Je suis une américaine mariée avec un français, maman de deux enfants, et en plus du Paris Detox Club, je travaille dans la communication.
J’ai découvert la détox en lisant Clean du Dr. Alejandro Junger. Cela me semblait une évidence que notre santé reposait sur la qualité de l’alimentation, et qu’il fallait de temps en temps revenir à des bases simples et saines pour retirer de la nourriture tout ce que la nature peux nous offrir de mieux.

Votre programme détox se présente comme un anti-régime, pouvez-vous nous en dire plus ?

J’avoue que je suis une gourmande, et je n’aime pas les régimes restrictifs. Voilà pourquoi j’étais étonnée et ravie de constater les bienfaits de la détox sur moi.
En changeant mes habitudes alimentaires, j’ai cultivé une nouvelle appréciation pour des repas simples et savoureux, avec des produits non-transformés. J'ai amélioré ma forme, retrouvé mon énergie et surtout gagné en confiance en moi-même.
C’est pourquoi j’ai décidé de suivre une formation à l’Institute for Integrative Nutrition, basée à New York, afin d’être certifiée Coach de santé holistique. Cette école de nutrition, la plus grande au monde, enseigne la bio-individualité, selon laquelle il n’y a pas de façon de manger qui convienne à tout le monde. Chacun doit expérimenter et trouver son alimentation idéale. Et c’est là qu’une détox peut se révéler très utile.

Mais alors, quel est le but véritable d'une détox ?

La détox nous permet d’avoir un rapport beaucoup plus serein avec la nourriture, et ensuite avec notre propre corps. On ne lutte plus contre des envies farouches de manger du chocolat, par exemple, car on perd ses addictions. Au bout d’une cure détox, on sait parfaitement bien quels aliments nous conviennent et lesquels nous font du mal. Il devient donc facile de s’alimenter correctement pour être au top de sa forme, même si on choisit de se faire plaisir, de temps en temps, avec des plats moins équilibrés.

Que mange-t-on lors d'une détox ?

Pendant 21 jours, on met l’accent sur les fruits, les légumes, les féculents sans gluten, et les protéines animales et végétales. On arrête les produits laitiers. On commence la journée par un délicieux smoothie à base de lait végétal, de fruits, et un peu de verdure. A midi, on prend un repas équilibré, comme par exemple, du poisson, des légumes et du quinoa ou des lentilles. Le soir, on boit une soupe de légumes maison, complétée éventuellement par une salade de crudités. Le fait de prendre 2 repas liquides par jour facilite la digestion et donne au corps le temps nécessaire pour se débarrasser des toxines. Et, en cas de petite faim entre les repas, on peut très bien grignoter des noix ou des fruits par exemple.

Comment s'organise votre programme ?

On commence par les 3 jours de préparation, pendant lesquels on réduit sa consommation de café, d’alcool, et de sucre, pour limiter les effets de manque. S’ensuivent les 21 jours de la cure détox proprement dite, et on termine par 1 semaine de réintégration des aliments supprimés. Après 21 jours de détox, on peut tester les aliments un par un pour mieux constater leurs effets.

Pourquoi 21 jours au lieu de 7 ou 15 ?

Parce que c’est le temps nécessaire au renouvellement cellulaire, et c’est aussi au bout de 3 semaines qu’une nouvelle habitude devient enracinée.

Comment vous et le groupe me soutenez ?

Lorsque vous faites une cure détox avec le Paris Detox Club, vous aurez une conférence téléphonique hebdomadaire pour poser toutes vos questions et écouter les expériences des autres participants. C’est important d’être encouragé et rassuré lors de sa première détox, car chaque personne la vit différemment. Vous aurez aussi accès à un groupe privé sur Facebook, un forum de discussion que j’anime quotidiennement, pour partager votre expérience et échanger avec moi et les autres. On se passe nos recettes préférées, les bons tuyaux pour trouver des produits détox, et des idées pour faciliter votre quotidien. N’oubliez pas que le forfait comprend un guide détox, une collection de recettes, et des conseils quotidiens pour optimiser votre cure.

Mais si je craque, c'est grave ?

Cela peut ralentir le processus de nettoyage, mais ce n’est pas grave. Si on fait un écart, on revient au protocole détox lors du prochain repas. Pour un maximum de bienfaits, on essaie de coller le plus possible aux recommandations. Mais je vous donnerai plein d’idées sur comment gérer les situations délicates lors d’une détox, comme les fêtes, les repas au restaurant, ou les voyages.

Et le sport dans tout ça ?

L’activité physique ne fait qu’augmenter l’efficacité d’une détox, il faut simplement veiller à réduire d’environ 20% l’intensité de son entrainement sportif actuel. Pour vous encourager, le Paris Detox Club a fait un partenariat avec le Walea Club, le premier site de cours de sport en ligne spécialement conçus pour les femmes. Sur le site du Paris Detox Club, vous trouverez le Forfait Vitalité+, qui vous propose 3 mois d’abonnement sportif au Walea Club, associé à 3 mois de coaching alimentaire (y.c. 1 mois de cure détox) à un prix avantageux. Cette formule est aussi intéressante car elle vous aidera à faire la transition entre la fin de la détox et le retour à la vie normale. Vous allez repartir avec une stratégie personnalisée pour votre alimentation et votre hygiène de vie, afin de garder les bienfaits et les bonnes habitudes appris pendant la détox.

Je suis partante pour la prochaine détox, ça commence quand ?

La détox de rentrée commence le 14 novembre.

Et pour les Peachounets et Peachounettes qui voudraient s'inscrire ?

Pour les lecteurs et lectrices de Fit & Peach qui s’inscrivent pour la détox de la rentrée, il y aura une réduction de 30% sur le mois de cure détox (67 euros au lieu de 97 euros). Au lieu de vous inscrire sur le site, je vous recommande de m’écrire à : rochelle@parisdetoxclub.com pour bénéficier de cette offre spéciale. 

Pour les Peachounets et Peachounettes qui préfèrent s'inscrire à deux, ils peuvent profiter de l'offre spéciale actuelle : "Parrainnez un(e) ami(e) et détoxez-vous à moitié prix". nscrivez-vous Pour cela, il suffit de s'inscrire au tarif normal via PayPal et d'envoyer un mail à rochelle@parisdetoxclub.com avec les coordonnées de votre ami(e) pour l'inscrire. Votre ami(e) n'aura rien à payer, et vous partagez les frais entre vous deux !

Merci Rochelle pour ces propositions et à très bientôt sur Fit & Peach et sur Paris Detox Club

Marie-Alix

Si vous voulez recevoir les nouveaux articles Fit & Peach directement dans votre boîte e-mail dès qu’ils sont publiés, abonnez-vous à notre Newsletter dans le menu déroulant "Contact" en haut de votre écran, ou cliquez simplement ici : -clic-Vous pouvez aussi nous retrouver sur notre page Facebook par là : -clac-

 

Posté par Les Peachounes à 07:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


19 octobre 2014

Théâtre à Munich: Mère Fille la semaine prochaine !

Bonjour les Peachounets et les Peachounettes !

Attachment 1

Jamais deux sans trois ;)

Une nouvelle pièce vient enrichier la saison théâtrale francophone munichoise. Il s'agit de Mère Fille. Elle est mise en scène par Alexandra Zerhoch, actuellement à l'affiche actuellement dans La Belle Vie (voir notre billet à ce sujet, par ici: clic !).
Elle a choisi ce texte avec des thèmes puissants qui dépassent les rapports pas toujours évident entre les mères et leurs filles. Ce projet lui tenant à coeur, d'autant plus qu'il s'agit d'un projet de femmes. 

Le résumé :
C’est le premier jour d’école. Camille, préadolescente, et sa mère Lucie, en pleine crise de la quarantaine, se retrouvent le matin dans la salle de bains pour se préparer à sortir. Dans ce lieu protégé, elles partagent peurs et rêves, angoisses et attentes. Lucie a décidé de reprendre le travail après une longue période d’absence pour assister sa propre mère, malade, jusqu’à la mort. Camille a changé d’école et cherche à se faire accepter dans la terrible hiérarchie déjà installée dans la classe.
La salle de bains devient le lieu de la rencontre comme de la confrontation, de la parole et du changement, des retrouvailles avec soi-même et avec l’autre.

Questions pratiques : Les 24 et 25 octobre au Pepper Theater, envoyez un email à alexandra.theatre@web.de

 

Cette pièce où l'on passe du rire aux larmes ne vous laissera pas indifférent ! Petite précision : elle est déconseillée au moins de 12 ans.

Marie-Alix

Si vous voulez recevoir les nouveaux articles Fit & Peach directement dans votre boîte e-mail dès qu’ils sont publiés, abonnez-vous à notre Newsletter dans le menu déroulant "Contact" en haut de votre écran, ou cliquez simplement ici : -clic-Vous pouvez aussi nous retrouver sur notre page Facebook par là : -clac-

 

Posté par Les Peachounes à 09:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 octobre 2014

Dans les coulisses du Prénom: Entretien avec Marie Navarre

Bonjour les Peachounets et les Peachounettes !
Alors, avez-vous eu l'occasion d'aller au théâtre ? ;) 
Nous voulions en savoir plus sur le travail d'une troupe, du choix de la pièce à la première représentation en passant par le travail de l'acteur, et Marie Navarre (sur la photo avec le manteau rouge) nous a fait le plaisir à répondre à nos questions sur Le Prénom, qui se joue actuellement au Teamtheater à Munich (voir notre billet à ce sujet, par ici : clic !).

10712722_994122640613717_3297636486091741647_n

Crédit photo : Sonja Seebach

Bonjour Marie, dis-nous, qui a choisi de jouer Le Prénom ?
Le texte a été choisi par Petra Maria Grühn la directrice du Teamtheater et de la Compagnie Antéros qui a déjà produit Burn baby burn, L'Illusion conjugale et Venise sous la neige. 

 
Comment avez-vous réparti les rôles entre les comédiens ?
La distribution des rôles a été faite après qq lectures. Le choix de cette distribution pour le metteur en scène, Marion Bierry, a été assez claire dès le début. 
Avez-vous vu le film ? 
Comme beaucoup personnes, oui j’ai vu le film. Nous l’avons tous vu!
Comment avez-vous fait pour vous approprier une pièce aussi connue ?
C’était le challenge à relever pour la mise en scène de Marion. Il fallait raconter une histoire basée sur le principe de la surprise alors que beaucoup de spectateurs connaissent déjà cette surprise. Marion a transporté cette comédie dans son univers burlesque, coloré, musicale, chaleureux et grinçant. 
 
Peux-tu nous en dire plus sur son interprétation ?
Cette pièce est chargée de références historiques, et de références parisiennes. Elle a même été écrite pour représenter une famille typique d’une certaine communauté parisienne. Le fait qu’elle soit jouée en français à Munich, par les acteurs allemands et français, avec parfois des accents allemands, n’était pas anodin et a donné un autre sens à cette pièce. Marion a distribué ces rôles à contre-emploi ce qui rend les personnages de cette pièce atypiques.
 
Comment travaille Marion exactement ?
Quand nous avons rencontré Marion, nous lui avons justement posé cette question. Elle nous a répondu : “ Je travaille la mise en scène comme on travaille un dessin : je fais des traits grossiers pour avoir les grandes lignes, les mouvements, et après je me penche sur les détails”.
C’est exactement comme ça que nous avons travaillé : par couche.
Nous avons d’abord travaillé sur tous nos déplacements, en parallèle elle adaptait avec le décorateur l’espace, puis on a placé petit à petit le caractère de nos personnages et tout à la fin le jeux d’acteur. 
Dans sa manière de travailler, le décor, les costumes, la lumière, la musique, le jeu d’acteur, tout a la même importance, rien n’est privilégié tout fait parti d’un même mécanisme réglé au millimètre.
 
Quelle est la part de l'interprétation des comédiens dans la mise en scène ?
Travailler sur les déplacements en premier, a permis pour ma part de trouver l’énergie de mon personnage. Ce travail par couche, m’a beaucoup aidé a installer sereinement le caractère de Anna. Marion nous a laissé beaucoup de liberté au début ce qui lui a permis de choisir ce qui collait le mieux à la fois au personnage et au potentiel de chaque acteur.
Merci Marie pour toutes tes réponses, et à très bientôt sur scène !

1000272_994122603947054_2362259371992443727_n

Crédit photo : Sonja Seebach

Marie-Alix
Si vous voulez recevoir les nouveaux articles Fit & Peach directement dans votre boîte e-mail dès qu’ils sont publiés, abonnez-vous à notre Newsletter dans le menu déroulant "Contact" en haut de votre écran, ou cliquez simplement ici : -clic-Vous pouvez aussi nous retrouver sur notre page Facebook par là : -clac-

 

 

 

Posté par Les Peachounes à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Bas

mytaste.fr