Aujourd'hui je vais vous présenter le petit-déjeuner que je déguste chaque matin depuis maintenant 2 ans :

le Miam-Ô-Fruits

IMG_9898

Selon sa créatrice, France Guillain, c'est un véritable régénérateur cellulaireil réjouit les papilles, il rassasie pour des heures, il contribue à une belle silhouette et une jolie peau (j'ai même envie de dire vous donnera un teint de pêche^^), il chasse les boutons et surtout, redonne de l'énergie ! Je ne peux que confirmer. Tous les délicieux ingrédients qui le contiennent ont un rôle bien particulier, et ne sont pas choisis au hasard : leurs qualités nutritives sont indéniables, et c'est bon !

Cette recette est un dérivé de la célèbre crème Budwig du Dr Kousmine, l'auteur ne le cache pas, mais elle a éliminé les laitages et fait quelques arrangements...

Entre le Miam et moi, la première fois, c'était pas gagné : Quoi ? Il n'y a aucun féculent dans ce petit-déjeuner ? Mais je vais tomber en hypoglycémie dans une heure ! Et bien absolument pas, bien au contraire : il vous assure une énergie débordante sans lourdeur jusqu'au déjeuner, grâce à l'association des ingrédients qui le composent, et à condition de bien le mâcher.

Attention : il est très important de respecter parfaitement chaque étape et les quantités de la recette, vous verrez pourquoi ci-dessous.

Ingrédients :

  • Une demi banane de taille moyenne (ni plus, ni moins, que vous soyez d'une corpulence d'un bûcheron ou que vous ne pesiez que 45kg tout mouillé !). C'est un antidépresseur naturel, elle est riche en potassium, et une fois broyée c'est un très bon réparateur de la flore intestinale.
  • Deux cuillères à soupe d'huile de Colza bio de bonne qualité (à conserver au frigo) : pas de panique, votre Miam n'aura pas le goût d'huile ! On peut choisir une autre huile mais celle-ci est le meilleur rapport qualité-prix et est bien équilibrée en Oméga 3 et 6. On ne se contente pas d'une seule CS de peur de grossir !! Emulsionnée dans la banane et bien mastiquée, le cerveau gèrera tout à fait ce dont il aura besoin et s'organisera pour éjecter le surplus.
  • Deux cuillères à soupe d'un mélange de graines de lin et de sésame broyées : le lin pour les neurones, le sésame pour le calcium. Astuce : préparer pour la semaine ce mélange à conserver aussi au frigo pour ne pas qu'elles s'oxydent, mais au-delà, elles ne sont plus bonnes. Personnellement, je dois peser environ 40g de chacunes des graines pour la semaine. Utilisez pour cela un moulin électrique, ou si vous avez la chance comme moi de posséder un Thermomix, quelques secondes vitesse turbo et zou ! ^^
  • Un demi citron (pitié, pas de jus de citron tout prêt acheté au magasin, il ne contiendra aucune des bonnes vitamines qu'un vrai jus de citron pressé vous-même le matin)
  • Au moins 3 fruits différents au choix parmi presque tous les fruits possibles : pomme, pêche, poire, kiwi, mangue, papaye, fraise, cerises, abricot, ananas, raisin, myrtille, kaki... On exclut les avocats, les agrumes ou les fruits séchés. Diversifier ainsi les fruits permet à de nombreux anti-oxydants de faire leur travail.
  • Environ une cuillère à soupe de 3 graines oléagineuses différentes : graines de courges, noix, noisettes, noix de macadamia, amandes... Elles apporteront une grande variété d'omégas.

La recette :

  1. Dans une assiette creuse, écraser la demi banane en la pilonnant : elle doit devenir liquide et s'oxyder un peu, ce qui la rend plus digeste (elle passe de l'état d'amidon à celui de protéines végétales).
  2. Verser les 2 CS rases d'huile et émulsionner parfaitement avec la banane (ainsi, elle passera mieux la barrière intestinale). L'huile doit "disparaitre".
  3. Presser le demi citron et mélanger à la préparation. Vous ne ressentirez pas l'acidité du citron. Ce jus contenant de la vitamine C va permettre de "nettoyer" l'huile qui en arrivant dans l'estomac va ramasser tous les radicaux libres présents et deviendrait elle-même oxydante. Donc, grâce au citron, l'huile redevient vierge et peut nourrir les membranes cellulaires correctement.
  4. Prélever 2 CS de votre mélange de graines broyées, incorporer et mélanger. Vous avez maintenant une base savoureuse.
  5. Sur cette base, découper vos fruits en petits morceaux, et s'ils sont bios (ce que je vous conseille fortement), n'hésitez pas à garder la peau qui contient un maximum de vitamines.
  6. Enfin, parsemez des autres graines oléagineuses, elle apporteront du croquant à la préparation. En effet, certains préfèrent mixer ces dernières graines, mais je trouve dommage de se passer des différentes textures dans l'assiette.
  7. Pour conclure, savourez en mâchant soigneusement chaque bouchée. Votre cerveau aura le temps d'assimiler tout ce qui arrive dans notre corps et vous devriez tenir sans faim pendant plusieurs heures.

Bon, je ne vous cache pas que ce petit-déjeuner fait parfois l'objet d'objections, dont les plus courantes sont :

C'est trop long à préparer ! Oui, c'est long à préparer. Mais déjà, on prend vite le pli ; on s'organise, on rassemble dans le frigo les ingrédients nécessaires, histoire de tout prendre en une fois. Personnellement, je me suis acheté une caissette en plastique de chez notre ami suedois dans laquelle je place tous mes ingrédients : j'ouvre le frigo et j'attrape en une fois mon huile (qui une fois ouverte se conserve de préférence au frais), mon bocal de graines broyées, mon Tupperware de fruits parfois entamés... Il m'arrive aussi de le préparer la veille, et de le conserver au frigo dans une boite sous vide.

J'ai faim trop vite ! Une amie m'a dit ça après son premier Miam. Je lui ai dit de le mâcher longuement, et effectivement, aujourd'hui, elle ne peut plus s'en passer !

Tous ces fruit, ça me ballone ! Encore une fois, c'est que le Miam n'a pas été suffisament mastiqué.

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à lire La méthode France Guillain, dans lequel tous ces principes sont expliqués en détail.

A bientôt !

Sylvaine

Le grain de sel de Marie-Alix

En bonne F&P, je me devais d'essayer à mon tour le Miam-Ô-fruits.

Si je dois bien admettre que c'est délicieux, mon corps lui n'a pas été conquis. En effet, je pense que c'était pour moi trop acide (quelques soient les fruits choisis, j'avais l'impression que mes dents crissaient) et surtout c'était trop de sucre d'un coup !

Je pense que mon organisme réagit parfois de manière très violente aux excès de sucre (ça m'est même déjà arrivé d'avoir des palpitations), et le Miam-Ô-fruits me donnait une sorte de "shoot" malheureusement suivi d'une descente et de fringales terribles. 

En conclusion, je reste adepte du petit déjeuner salé.

Par contre, n'hésitez pas à essayer en restant à l'écoute de votre corps. Nous avons tous tendance à nous couper de nos sensations, et pourtant, si on les écoute, on peut mieux percevoir ce qui nous fait du bien ! Peut-être que le Miam-Ô-fruits est exactement ce qu'il vous faut !

 

Si vous voulez recevoir les nouveaux articles Fit & Peach directement dans votre boîte e-mail dès qu’ils sont publiés, abonnez-vous à notre Newsletter dans le menu déroulant "Contact" en haut de votre écran, ou cliquez simplement ici : -clic-