Bonjour les Peachounettes !

Aujourd'hui, nous vous présentons la première partie des recettes pour notre menu de la Saint Valentin.

Poulet_Geisha3

Un menu joyeux, un peu exotique, avec un soupçon d'ingrédients aphrodisiaques, mais pas trop lourd pour pouvoir en profiter après aussi ! ^^
Une recette rapide à faire au dernier moment pour ne pas disparaitre des heures en cuisine... (vous aurez bien le temps de disparaitre ailleurs pendant des heures après le repas !)

Pour le plat principal, vous aurez le plaisir de déguster du poulet (attention à le choisir bio, et encore mieux si vous pouvez vérifier les conditions d'élevage) pour que monsieur fasse le plein d'énergie.
On va l'aromatiser avec du gingembre, pour lui donner des idées coquines, et un peu d'ail, parce ce que ça fait bien circuler le sang...
Pour le dépaysement, on va mettre du tamari (de la sauce soja, mais sans gluten) et du gomasio (du sel au sésame) et partir au pays du soleil levant !

La tentation de la geisha: poulet au gingembre à la japonaise 

Poulet_Geisha2

 

Les ingrédients

Remarque : pour faire du vrai riz à la japonaise, vous aurez besoin d'un rice-cooker. C'est un investissement qui vaut vraiment le coup !

  • deux blancs de poulet
  • 1 morceau de gingembre gros comme un pouce
  • 1 gousse d'ail
  • 2 cuillères de sirop d'agave
  • 5 cuillères de tamari
  • du riz à sushi 
  • 1 salade type Eisberg
  • du gomasion et du tamari pour assaisonner

La recette

Attention, il faut préparer la marinade la veille !

  • 24 à l'avance, faire mariner le poulet dans le tamari mélangé au sirop d'agave, et dans lequel vous aurez coupé l'ail et le gingembre en tous petits morceaux
  • Une heure avant le repas, rincer le riz jusqu'à ce que l'eau qui s'écoule soit claire. Puis laisser le riz à égoutter une demi-heure dans une passoire.
  • Mettre le riz dans l'autocuiseur et allumez-le
  • Au bout de vingt minutes, jeter la marinade et faire revenir le poulet sans matière grasse dans une poêle. 
  • Servir dans un bol : quelques cuillères de riz, des feuilles de salade en tranches, quelques morceaux de poulet, un peu de tamari et de gomasio pour décorer.

Poulet_geisha

Il ne vous reste plus qu'à souhaiter " Itadakimasu !"

C'est l'équivalent japonais de "bon appétit", mais cela veut plutôt dire "je reçois humblement", et qui est donc plus une manière de remercier pour la nourriture. Donc on ne peut le dire qu'avant d'avoir commencé le repas !

Bonne saint Valentin, la suite demain !

Marie-Alix

 

Si vous voulez recevoir les nouveaux articles Fit & Peach directement dans votre boîte e-mail dès qu’ils sont publiés, abonnez-vous à notre Newsletter dans le menu déroulant "Contact" en haut de votre écran, ou cliquez simplement ici : -clic-. Vous pouvez aussi nous retrouver sur notre page Facebook par là : -clac-.