Bonjour les Peachounettes,

nouilles konjac wok légumes

Chose promise, chose dûe ! Vous avez été nombreuses à me réclamer à corps et à cris (oui, bon, j'exagère peut-être un tout petit peu...) une recette afin d'utiliser les shiratakis de konjac dont je vous vantais les mérite ici -clic-.

Voici donc pour vous un délicieux wok asiatique à la sauce saté (le beurre de cacahuète, miam !) qui a régalé toute la famille, adepte de plats épicés... Si ce n'est pas votre cas, n'hésitez pas à réduire de moitié les quantités de piment rouge, car comme disait Kuzko l'empereur mégalo : ça arrache ! ^^

Pour ce wok, je me suis inspirée des fameuses recettes vegan d'Attila Hildmann, rappelez-vous, notre super Attila converti à la nourriture végétalienne qui a perdu plus de 20 kgs et gagné quelques tablettes... on en parle ici : -clic-

Pour le beurre de cacahuète, pas de panique, vous n'êtes pas obligé de verser la totalité de la sauce dans votre assiette, vous ne prendrez pas 3 kilos avec ce repas, bien au contraire : comme je vous l'expliquais dans l'article sur le konjac, cet aliment contient moins de calories que le concombre ; quant au beurre de cacahuète (bio bien sûr et pur, c'est à dire sans rajout d'huile de palme) reste de la matière grasse végétale qui n'est pas à bannir (on ne s'en tartine pas non plus des kilos, hein ?) ; petit rappel sur le gras qui n'est pas l'ennemi juré n°1 :  -clic-.

Enfin, si vous n'êtes pas des adeptes de la nourriture vegan, vous pouvez tout simplement remplacer les brochettes de tempeh par des crevettes, qui feront tout aussi bien l'affaire !

Assez discuté (surtout que là, ça relève du monologue...), on envoie la recette !

Ingrédients pour 4 personnes :

Pour la sauce saté :

chilischote

Attention, ça pique !

  • 4 gousses d'ail
  • 2 piments rouges
  • 2 CS d'huile d'olive
  • 200 g de beurre de cacahuète (sans huile de palme : dans votre boutique bio, vous en trouverez du pur)
  • 300 ml de lait de coco
  • 2 CS de sauce soja (il en existe sans gluten !)
  • 2 CS de sirop d'agave
  • 2 CS de jus de citron

Pour le wok de légumes : 

chou chinois

Le chou chinois

  • 500 g de shiratakis de konjac
  • sel de mer
  • 1 grosse carotte ou 2 petites
  • 1 poivron jaune et 1 poivron rouge
  • 100 g de chou chinois
  • 1 courgette
  • 2 oignons verts
  • 6 CS d'huile de sésame
  • 6 CS de sauce soja

Pour les brochettes de saté :

tempeh

On peut choisir du tempeh fumé qui donne un petit goût délicieux

  • 400 g de Tempeh 
  • 6 CS d'huile de colza
  • 4 CS de sauce soja
  • Sel de mer
  • 4 pics à brochettes

Pour la garniture de l'assiette :

coriandre

La coriandre ressemble aux feuilles de persil et parfume subtilement vos plats asiatiques

  • 60 g de cacahuètes
  • 1 petit piment rouge
  • 1 brin de coriandre fraîche

La recette :

Pour la sauce saté :

  1. Éplucher l'ail et dépépiner les piments (un conseil : utiliser des gants, ça pique fort !), et hacher le tout finement.
  2. Faire chauffer l'huile d'olive et faire revenir l'ail et le piment haché une minute.
  3. Incorporer le reste des ingrédients pour la sauce saté, mélanger et réserver.

Pour le wok de légumes :

  1. Découper les carottes en lamelles.
  2. Épépiner les poivrons et les émincer, ainsi que le chou chinois.
  3. Couper la courgette et les oignons verts en fines rondelles.
  4. Verser l'huile de sésame dans un wok et y saisir à haute température les légumes pendant 5 minutes environ
  5. Pendant ce temps, porter de l'eau à ébullition, saler et y faire cuire les nouilles de konjac 1 minute. Égoutter.
  6. Incorporer les nouilles de konjac aux légumes du wok, ainsi que le beurre de cacahuète, laisser cuire encore 3 minutes environ.

Pour les brochettes de Tempeh :

  1. Découper le tempeh en cubes.
  2. Faire chauffer l'huile de colza dans une poele et y saisir chaque côté du tempeh.
  3. Assaisonner avec la sauce soja et saler.
  4. Piquer les cubes sur les brochettes.

Il ne vous reste plus qu'à dresser vos assiettes en y versant d'abord les légumes ; déposer les brochettes sur le dessus et y verser la sauce saté. Parsemer de coriandre, de cacahuètes et de piments émincés (facultatif si vous êtes sensible à la nourriture épicée : la sauce saté est déjà bien pimentée). Proposer le reste de sauce saté dans un récipient à part.

Bon appétit !

Sylvaine

Si vous voulez recevoir les nouveaux articles Fit & Peach directement dans votre boîte e-mail dès qu’ils sont publiés, abonnez-vous à notre Newsletter dans le menu déroulant "Contact" en haut de votre écran, ou cliquez simplement ici : -clic-. Vous pouvez aussi nous retrouver sur notre page Facebook par là : -clac-